Porte-bébé Bondolino de Hoppediz, coloris olive

Porte-bébé Bondolino de Hoppediz, coloris oliveDescriptif: le porte-bébé Bondolino est le premier, assure la marque, réalisé dans le même matériau extensible en diagonale que l´écharpe porte-bébé (le tissu sergé croisé) – c’est aussi le cas du BabyCarrier de Storchenwiege. Particularités: la ceinture ventrale, plutôt large et rigide, et la large capuche ne se nouent pas ni ne se clipsent, elles se scratchent à l’aide de fixations auto-agrippantes. Les bretelles rembourrées sont à nouer comme celles d’un mei tai. De petits passants sont cousus dessus pour pouvoir passer un lien sur son torse en portage dorsal. L’assise préformée (à pinces) peut être élargit en boutonnant de part et d’autre deux petites languettes rangées, à défaut, dans deu poches sur mesure intégrées dans la ceinture ventrale. Disponible en une dixaine de coloris, il est vendu avec son sac de tranport assorti.

Mon avis: comme pour le Storchenwiege BabyCarrier dont il est proche par la simplicité d’utilisation et la modularité, j’ai été séduite dès le premier essai par le Bondolino. J’aime l’idée du scratch à la ceinture et à la capuche (pas encore THE système pratique en toute situation, mais plus simple que beaucoup d’autres…), j’aime l’assise préformée et confortable pour le bébé qui n’a pas le dos plaqué comme dans un Patapum ou un Yamo. Les bretelles très rembourrées sont un peu moins encombrantes, car moins larges, que celles du Bébé Souleil ce qui leur permet de bien tenir en sac-à-dos. Certains détails sont bien pensés, comme les petites allonges d’assise ou les boucles sur les bretelles. Bref, un produit vraiment sympa !

L’avis de Laurence: J’ai bien aimé le confort des bretelles, qui sont rembourrées juste comme j’aime, et qui gardent un « look écharpe ». Plusieurs détails sont intéressants : la possibilité de raccourcir ou d’allonger (un petit peu) la largeur de l’assise, la capuche qui est plutôt mieux pensée que sur les autres modèles de ce genre, ou encore la forme du rectangle qui permet à l’enfant d’adopter une bonne position (ni trop plaqué, ni complètement enfoncé). En revanche j’ai moins aimé la ceinture en scratch : elle est très large, et, sur moi, a tendance à glisser et se déserrer, ce qui descend également l’enfant… et rend le portage moins confortable à la longue. Sans compter qu’un scratch… c’est bruyant. Enfin niveau couleur, je l’ai vu en rouge et en vert, et je n’ai vraiment aimé ni l’un ni l’autre.

D’autres commentaires sur le forum A Portée de bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *