Le Hop-Tye de Hoppediz, coloris noir (série limitée)

Le Hop-Tye de Hoppediz, coloris noir (série limitée)Descriptif: « le Hop-Tye de Hoppediz est construit sur le modèle du mei tai, un auxiliaire de portage asiatique traditionnel de plus en plus apprécié en Europe. Le mei tai est une écharpe de portage de dimensions réduites, simple à utiliser et le plus souvent décorée dans le dos. L’âge pour commencer à porter dans un porte-bébé asiatique classique se situe souvent entre quatre et six mois, en fonction de la largeur du tissu. Grâce à la largeur variable de son entrejambe (de 20 à 40 cm), le Hop-Tye peut être adapté aux plus petits. Dimensions: hauteur, environ 45 centimètres, largeur, environ 40 centimètres, bretelles, plus de deux mètres. Le Hop-Tye existe en cinq ou six coloris, dont certains en édition limitée. Dispo sur le site de la marque Hoppediz (Allemagne), sur le site de vente en ligne Chouchous ou chez Coréanne.

Egalement dans la PorteBBthèque, l’écharpe de Hoppediz.

L’avis de Laurence, d’Aimer porter: c’est un mei-tei de bonne qualité. Le tissu est agréable, et les accessoires, sans être trop envahissants (pas trop de boucles ou clips), sont plutôt pratiques. La possibilité de réduire la largeur de l’assise et les côtés élastiqués sont ingénieux pour préserver l’arrondi du dos. Le système de capuche est en revanche, comme pour avec tous ces types de porte-bébés, peu commode à utiliser. Il est possible de le remonter pour augmenter la hauteur du dos, et porter des enfants plus grands, mais avec une discontinuité à l’endroit où se termine la poche principale, ce que je ne trouve pas très beau (et est-ce aussi confortable qu’une seule pièce de tissu comme avec le système du manduca ?). Par ailleurs, les pans sont incroyablement longs: utile pour multiplier les finitions, mais pour un portage en sac à dos simple… les 4 pans m’arrivent aux pieds (et pourtant je suis grande) ! Pour finir, je trouve qu’en portage dorsal, ça tire quand même sur les épaules, moins que le bbtai, mais beaucoup plus qu’un porte-bébé avec des bretelles rembourrées. En conclusion : je pense que c’est un bon mei-tei, mais qui m’a fait réalisé que je préférais l’écharpe… ou un préformé.

Mon avis: pour compléter ce qu’écrit Laurence, je dirais que le système pour réduire la largeur d’assise du Hop-Tye est plus simple à utiliser que celui du Strorchenwiege BabyCarrier. S’agissant d’un cordon à coulisser, il ne se plie pas comme la bande nylon su mei tai Storchenwiege que je trouve un peu gênante si elle est mal positionnée. De même, les élastiques sur les côtés permettent de remonter automatiquement (au moins un peu…) les genoux du bébé, quand les cordons coulissants sur les côtés du Storchenwiege sont très compliqués à bien utiliser seul en portage dorsal. Bon point pour le Storchenwiege néanmoins par rapport au Hop-Tye: deux hauteurs de dos grâce à un zip, contre deux hauteurs plus « artificielles » avec le dossier+la capuche du Hoppediz. Personnellement, j’apprécie beaucoup de porter en mei tai sur le dos, peut-être un peu plus avec des bretelles rembourrées pour du portage ventral, des pans à déployer sur les épaules et dans le dos pour du portage ventral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *