mon avis sur le très attendu physiocarrier de JPMBB

Le Physiocarrier de Je Porte Mon Bébé

Le Physiocarrier est le dernier né de la marque Je Porte mon Bébé (JPMBB).
LE préformé  annoncé « sans compromis, moderne, réellement polyvalent » qui a fait parler de lui bien avant sa sortie en mai 2015.
Il permet de porter sur le ventre et la hanche dès la naissance (3.5 kgs) et à partir de 6 mois sur le dos jusqu’à 3 ans environ (20 kgs).
Un « booster »  et un cale-tête permettent en effet le portage des nouveaux-nés . Le booster est un réhausseur (13cm de haut environ) que l’on place au fond du tablier dans un fourreau. Il est quasiment aussi large que le fond de l’assise.

Le cale-tête est une sorte de boudin matelassé que l’on glisse dans un tunnel en filet et fixe sur les bretelles par de grosses pressions situées en haut de celles-ci.
Il permet d’ajuster le haut du tablier à la petite nuque du nourrisson et d’éviter que sa tête ne ballotte.

nouveau-né devant
nouveau-né devant
nouveau-né portage hanche
nouveau-né portage hanche

La particularité du Physiocarrier ? C’est le seul préformé qui dispose d’une véritable assise. En effet, il y a une certaine « profondeur » de tissu entre la ceinture et le tablier qui recouvre le dos du bébé. Cette surface plane permet au bébé de s’asseoir profondément (avec puis sans booster), les fesses « en arrière », bassin basculé.

. cale-tête dans le tunnel

Cette assise formée donne au tablier une forme également inédite : ni un rectangle, ni évasée, sa forme très particulière est plus parlante en image. Elle ne permet pas non plus vraiment de donner les mesures traditionnelles que l’on prend sur des porte-bébés. On pourra noter néanmoins 35 cm environ de largeur d’assise .

montage1Le booster quant à lui peut s’utiliser jusqu’à 18 mois environ pour un portage très haut .

Des sangles latérales permettent de régler le tablier simultanément en hauteur et en largeur , après installation du porte-bébé. Ces sangles vont permettre de mouler au plus près le corps du nouveau-né sans le plaquer, se rétractant sur son dos. Elles permettent aussi de remonter les genoux des bébés plus grands.

bébé de 8 mois
bébé de 8 mois

Le tablier est très original aussi puisqu’il comporte un « clapet » , épaisseur de tissu agrémentée de la célèbre poche JPMBB qui se dézippe sur 30 cm de hauteur (et 24 cm de large) pour laisser la place à un simple filet. Cette modularité est particulièrement appréciable par temps chaud et permet également de vérifier la forme et la position du bébé.  Ce clapet s’ouvre et se ferme facilement et se fixe par des élastiques.WP_20150602_015

SAM_2563Le Physiocarrier contient une têtière fixée au tablier. En filet également, elle maintient la tête du bébé, notamment lorsqu’il dort.

Les bretelles ,épaisses (2.5 cm) et moelleuses, mesurent 8 cm de large. Elles peuvent se déclipser pour porter sur la hanche et être croisées dans le dos en portage ventral, à l’instar du Manduca. *Elles mesurent de 46 cm à 140 cm environ pour s’adapter à la plupart des morphologies. La ceinture pectorale est fixée aux bretelles par un rail, comme sur le Boba.

La ceinture, incurvée, est assez dense sans être rigide. Rembourrée sur 63 cm, et de 11.5 cm au point le plus large, elle comporte une sangle qui peut être déroulée jusque 135 cm. Une boucle large et différente des autres préformés permet la fermeture de la ceinture .
Un petit miroir (amovible) est fourni pour observer le bébé quand il est porté au dos, il s’accroche à la bretelle.

Le Physiocarrier , fabriqué en Turquie et certifié Oeko-tex, est vendu au prix de 125 € pour les versions coton/polyester et 135 € pour les versions cuir. Le pack booster 0-18 mois + cale-tête est vendu séparément au prix de 12 €.

Léger, aux allures sportives, il est livré avec son petit manuel d’emploi richement illustré des pas à pas essentiels pour l’utilisation du booster et les réglages des sangles notamment.

L’avis de Sophie

Avec le Physiocarrier, JPMBB a fait très fort ! Son maître-mot : l’innovation !
Innovation du premier préformé qui permet de porter vraiment depuis la naissance. Le booster respecte en effet complètement la physiologie et le développement psychomoteur du petit porté (dos arrondi, bascule du bassin, jambes fléchies et relevées). Le cale-tête n’a rien d’un gadget et joue son rôle de maintien de la nuque et de « resserrage du tablier » de façon moelleuse.

cyphose dorsale
cyphose dorsale

J’aime l’assise formée qui permet un portage tout aussi confortable des plus grands sans les plaquer contre le porteur. On voit bien l’arrondi du dos .

SAM_2472-002

Les sangles latérales, qui se règlent après installation, sont aussi ingénieuses qu’indispensables : resserrant simultanément le tablier en hauteur et en largeur, elles permettent également d’accentuer le fléchissement des genoux du bébé plus grand et ainsi de conserver une position physiologique. En outre, par ce jeu de serrage, le dos du bébé est maintenu sans être plaqué, et les voies respiratoires sont complètement dégagées . Enfin, ces sangles permettent aussi de moduler la sensation sur le porteur entre poids sur les épaules/poids sur la ceinture. Moi qui ne suis pas très souple, j’arrive très bien à y accéder en portage dos et c’est appréciable de ne pas avoir à se contorsionner !

flexion des genoux par les sangles latérales
flexion des genoux par les sangles latérales

Je m’interroge néanmoins sur les petits pieds de bébé, qui comme les autres préformés, restent à l’intérieur du tablier . Quid de la stimulation de la voûte plantaire (réflexe de redressement) et/ou des bébés toniques qui voudront s’y appuyer  ? Edit : la maille filet est également insuffisante pour assurer un bon maintien du dos d’un nouveau-né. Il est toujours préférable, les premières semaines, d’utiliser une écharpe ou un sling pour porter votre bébé.
Pour les bébés plus grands, être porté sur le booster offrira une plus grande visibilité, du fait d’un portage haut. Le bambin peut alors également sortir les bras , mais personnellement je trouve qu’un BB de 8 mois est déjà bien grand pour s’asseoir sur le booster, et je préfère un portage directement au fond du tablier.

SAM_2677

On peut émettre des réserves sur le choix du polyester pour l’intérieur des bretelles (et de la ceinture) qui seront au contact de la peau du porteur en portage estival. On peut aussi regretter que passé 2 ans environ, le Physiocarrier ne soit plus assez large au niveau de l’assise mais on pourra alors toujours envisager l’utilisation d’extensions type Free To Grow de Tula.
Néanmoins, ce porte-bébé a tout pour lui et révolutionne le monde des préformés en combinant technologie et ergonomie, confort et praticité. Un porte-bébé à l’allure plutôt sportive mais très élaboré.

Retrouvez tous les porte-bébés JPMBB physiocarrier chez Naturiou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *