Echarpe Amazonas Carry sling Coloris Carrageen

Echarpe Amazonas Carry sling Coloris CarrageenDescriptif: les écharpes Carry sling sont tissées plus légèrement que les autres modèles Amazonas (et notamment les Carry sling «  do Brasil  », très épaisses), elles ont une surface lisse (armure croisée) et des extrémités biseautées. Validées par l’Ecole de portage de Dresde (Trageschule Dresden), une référence dans le petit monde du portage, ces écharpes sont homologuées pour porter des enfants de 0 à 3 ans (15 kg). Deux dimensions sont proposées: 4,50 et 5,10 mètres. «  De grande qualité  », assure la marque, cette écharpe est en 100% coton, sans colorants azoïques, conformément aux critères du label Oko-Tex Standard 100. Trois coloris: carrageen, golf et berry. Spécialiste du portage et des hamacs, Amazonas est une marque allemande dont les produits sont fabriqués au Brésil dans une logique de développement durable. Prix: entre 43€ et 58€ (en fonction des boutiques en ligne et des promotions en cours). A noter qu’il existe une autre séried’Amazonas fines (natura, lollipop et laguna), aux rayures plus étroites et au toucher un peu moins lisse. La marque propose encore des mei tais (pas testés) et des écharpes jersey type Tricot-slen.

Mon avis: ayant eu notamment une écharpe Amazonas épaisse (tissage brésilien) pour porter ma fille aînée, j’étais plutôt méfiante vis à vis de la marque. La version brésilienne, très épaisse, n’a en effet pas d’ourlet. Utile quand on ne connait que le croisé simple, cette écharpe se révèle vite limitée si l’on souhaite opter pour des nouages plus précis, qui nécessitent un serrage pli par pli. Il n’empêche qu’à réception de cette version fine et en sergé croisé (brisé?), j’ai été positivement surprise. Les couleurs sont douces et jolies, les larges bandes colorées permettent de bien se repérer en cours de nouage (même s’il manque un repère sur le milieu…) et le tissu est agréable à prendre en main. Bien sûr, il ne faut pas rêver, cette écharpe ne vaut pas les Didymos, Storchenwiege &co. Même les petites françaises (Colimaçon, Ling Ling d’amour…) sont légèrement supérieures (tissage un peu plus serré, fil plus épais et souple). Etonnament, j’ai un peu retrouvé les sensations de la Kubeba tallin bio testée récemment – pourtant vendue le double du prix ! En bref, cette écharpe est une parfaite numéro 2 – bien utile quand on veut laver sa n°1. Attention ! J’ai peu de recul sur l’utilisation de cette écharpe. La mienne est neuve et peu utilisée. Je prends donc tous les avis que vous souhaiteriez me donner.

EDIT : Un peu plus de recul (à peine !) et un déjà un accroc au contrat: après quelques essais + un lavage/repassage, l’ourlet de cette écharpe se découd sur l’une des lisières… Bof, pour un produit quasi-neuf !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *